Noël au Japon

Depuis des siècles, s’il y a bien une fête que les enfants attendent, c’est Noël. Cette journée où la famille se réuni, où les enfants ouvrent des cadeaux sous un sapin décoré et illuminé avec des étoiles dans les yeux en remerciant le gros bonhomme rouge. Vous voyez tout ça ? Et bien oubliez tout, car au Japon on est sur un autre état d’esprit.

Dans un premier temps, il faut savoir que ça fait que depuis quelques temps que le Japon s’est ouvert à cette fête et au début, c’était pas tout à fait la même chose. À l’origine, elle était dédiée aux amoureux et non à la famille. Les cadeaux ne s’échangeaient qu’entre les couples et des fois, certains enfants en recevaient.

 

Mais il n’y a pas que ça qui change. En effet, oubliez la dinde au milieu
de la table et prenez un Bucket de KFC. Et oui, c’en est devenu une tradition de consommer du poulet frit depuis les années 70 avec l’importation de la fête par les occidentaux qui cherchaient à consommer de la dinde mais ces derniers se sont tournés vers le seul producteur de produits « similaires » : KFC. Il n’est donc pas rare de voir des japonais attendre 2 à 3h devant un de ses restaurants la veille de Noël.

Pour expliquer de tels changements, il est important de rappeler que Noël est à l’origine une fête chrétienne. Ceci explique pourquoi cette célébration n’est arrivée que tardivement au Japon et est rarement à but religieux étant donné que le shintoïsme et le bouddhisme sont dominant en terme de pratiquants (107 millions de shintoïstes / 91 millions de bouddhistes / 3 millions de chrétiens).

Alors joyeux Noël à vous et bon KFC!!!

Article rédigé par Gyurjan Joackim

Laisser un commentaire