Le Shichi-go-san

Parmi les fêtes du Japon, trois sont célébrées pour les enfants : le Kodomo no hi (voir l’article Golden Week), le Hina Matsuri et le Shichi-go-san. Dans cet article, nous allons principalement nous intéresser à ce dernier qui se déroule dans tout l’archipel.

 

         Le Shichi-go-san est une fête qui se déroule chaque année à la même période, le 15 novembre ou le week end le plus proche si ça tombe en semaine (ce dernier n’étant pas un jour férié). Comme dit plus haut, cet événement est dédié aux garçons de 3 et 5 ans et aux filles de 3 et 7 ans. Le nom de la fête prend alors tout son sens quand on sait que Shichi veut dire 7, Go signifie 5 et San veut dire 3. Pour l’occasion, les filles sont habillées en kimono et les garçons en hakama. Ensuite, ils se dirigent vers un sanctuaire Shinto dans lequel ils vont prier le dieu Ujigami(1) correspondant pour recevoir bonheur et santé. De plus, à la fin de la cérémonie, les enfants reçoivent un Chitose ame (bonbon de mille an), une fine sucrerie longue de couleur rouge/blanche censée apporter une croissance et une longévité saine.

 

Pour savoir d’où vient cette fête, il faut remonter à la période Heian (794-1185) là où la mortalité infantile était élevée. Dans cette période, il était courant pour les nobles de célébrer la croissance de leurs enfants et une fois passé l’âge de 7 ans, ses chances de survie étaient plus élevées. L’événement gagna en ampleur pendant la période Edo (1603-1868) avant de prendre la forme actuelle pendant la période Meili (1868-1912).

 

Pour ce qui est du choix de la date, plusieurs théories existent. Les mathématiciens opteront pour la simplicité du 7+5+3 = 15. Certains préfèrent parler du 15 novembre en tant que jour le plus chanceux étant donné qu’on célèbre l’Ujigami ce jour-ci. Quant aux historiens, ils diront que le Shogun Tokugawa Tsunayoshi aurait célébré la bonne santé de son fils de 3 ans à cette date.

 

(1) Dans le Shintoïsme, un Ujigami est un esprit ou un dieu gardien d’un endroit

 
Article par Gyurjan Joackim
Sources : Koyasanbetsuin
toriko.wikia.com

Laisser un commentaire